Comment régler un dégât des eaux
3.2

Votre habitation est sinistrée suite à des infiltrations et vous souhaitez savoir comment régler un dégât des eaux?

Ces dommages relèvent en principe de la garantie dégâts des eaux de votre contrat d’assurance multirisques habitation. Il convient alors de ne pas “bruler” les étapes afin de conserver toutes ses chances, à savoir:

– Prendre connaissance de son contrat d’assurance avec ses références et la couverture qu’il offre en cas de dégâts des eaux (Les dommages matériels/immatériels résultant de fuites, de rupture, d’engorgement, de débordement ou de renversement de conduites non enterrées d’eau, des infiltrations).

– Commencez par faire une déclaration aux assurances concernées : assurance de la copropriété par le syndic, assurance du pro propriétaire ou du propriétaire non occupant et du locataire. Remplir un constat amiable dégât des eaux qui rassemble tous les renseignements nécessaires à votre assureur. Une fois renseigné et signé par les personnes concernées, le constat doit être notifié à leurs assureurs respectifs dans les cinq jours ouvrés à compter de l’événement.

– L’assureur nommera, s’il l’estime nécessaire, un expert pour examiner et évaluer les dommages.

– Cherchez l’origine de la fuite afin de stopper l’écoulement d’eau et ne pas aggraver le sinistre.

– Réparez rapidement la fuite mais patientez avant de remettre en état (attendre le passage de l’expert ou l’accord préalable de l’assureur).

– Conservez les justificatifs de réparation de la fuite car l’assureur et l’expert pourraient vous les demander en vue d’estimer les dommages.

– Contrôlez le processus d’indemnisation particulier à chaque société. Selon les assurances, vous recevrez de votre assureur ou de l’expert une lettre d’accord qui fixe le montant de l’indemnisation proposée. Si vous l’acceptez, le règlement se fera dans le délai mentionné dans le contrat (en principe dans le mois qui suit l’accord amiable). Ensuite, vous pouvez remettre en état les lieux sinistrés.
En cas de désaccord sur l’indemnité, il est possible de se rapprocher de son interlocuteur habituel qui, dans la plupart des cas, proposera des solutions.

Si le désaccord persiste, l’assuré peut porter sa demande à un niveau supérieur (siège ou service client).

Enfin à défaut de solution, l’AFCopro peut vous aider dans le processus ultime de médiation.

Partager cette article

JURISTE_AFCopro

Diplôme : Master II Immobilier et Urbanisme
Expérience pratique et spécialisée en copropriété : 9 ans

Appelez-nous

This site is protected by wp-copyrightpro.com